Le romaniste Henri Paschal – Pascal de Rochegude – Raymond Ginouillac

15,00

Depuis plusieurs années, le Centre culturel occitan de l’Albigeois, dont le siège se trouve à l’hôtel Rochegude, fait des recherches sur le contre-amiral qui a légué ses biens à la ville. Il lui a consacré une exposition en 2013 et a fait paraître de nombreux articles et plusieurs livres à son sujet. En ce mois de novembre 2016 il publie un nouvel ouvrage, écrit par Raymond Ginouillac, sous le titre « Le romaniste Henri Paschal / Pascal de Rochegude »

Un romaniste, de qu’es aquò ? C’est un linguiste spécialisé dans les langues romanes, telles l’italien, l’espagnol, le français et bien d’autres, dont l’occitan. Rochegude a été, à la fin du XVIIIème siècle, l’un des tout premiers à travailler sur les textes occitans et français du moyen-âge. Il a recopié, à la Bibliothèque nationale, à Paris, des centaines de poèmes de troubadours et autres œuvres en occitan, mais aussi des romans, des poèmes et des contes en français, avec un objectif : les publier, pour limiter le risque de voir disparaître la culture médiévale, méprisée depuis la Renaissance.

Parmi les ouvrages de sa bibliothèque, qu’il a léguée à la ville, et que l’on peut consulter à la médiathèque d’Albi, se trouvent les manuscrits qui représentent tout son travail de recherche. Raymond Ginouillac les a analysés pour comprendre comment travaillait Rochegude. Son ouvrage nous éclaire sur ses méthodes de travail, sur sa conception de l’occitan et sur ses œuvres, publiées ou restées inédites. En effet, Rochegude n’a fait paraître qu’une petite partie de ses recherches. Sur la soixantaine de manuscrits qu’il a rédigés, seul deux ont été publiés à Toulouse en 1819 : « Le Parnasse occitanien » et « Le Glossaire occitanien ». Le premier est une anthologie de la poésie des troubadours. Le second est un lexique occitan-français qui facilite la lecture du précédent.

Disponible sur commande

UGS : 4186 Catégorie :
X