Paris-cabrette Enquête sur les générations pionnières

19,00

2 en stock

UGS : 1083 Catégorie :

Description

PARIS-CABRETTE : ENQUÊTES SUR LES GÉNÉRATIONS PIONNIÈRES  

Fabrice Lenormand, Agnès Unterberger, Bruce Bécamel
avec la collaboration de Michel Chavanon et Chantal Souyris-Bijakowski

La cabrette est l’instrument de musique emblématique de l’Auvergne. Mais avant de devenir une icône folklorique, cette cornemuse qu’auparavant on appelait volontiers « musette », a connu une destinée singulière dans le Paris du 19e siècle.
A cette époque, l’importance de la migration auvergnate vers la capitale conduisit à la multiplication des bals « à la musette » et les musiciens devinrent des professionnels. C’est toute une industrie du spectacle qui se mit alors en place, dont la popularité grandissante s’étendit au-delà de la communauté auvergnate. Le succès s’accrût encore quand le couple accordéon-cabrette s’imposa. À cette époque, tout Paris allait danser au bal-musette. Mais après la première guerre mondiale, l’accordéon finit par voler la vedette à la cabrette, qui fut progressivement reléguée à un emploi exclusivement folklorique.

C’est la période d’avant cette folklorisation qui est retracée dans cet ouvrage, au travers de deux chroniques biographiques : celle de Benoît Amadieu, probablement le plus renommé des fabriquants de cabrettes, et celle de Gabriel Ranvier, musicien virtuose et premier « roi des cabrettaïres ».

Livre abondamment illustré de toutes sortes de documents et de photographies anciennes.

Edition Société des lettres, sciences et arts La Haute-Auvergne, collection Mémoires.

X